Les débits frauduleux sur les comptes bancaires n’ont jamais été aussi nombreux
20 minutes

La fraude à la carte de crédit ne cesse de progresser. — Damien Meyer AFP

Ils ne connaissent pas la crise
Les débits frauduleux sur les comptes bancaires n’ont jamais été aussi nombreux selon 
une étude de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), publiée ce mercredi. 1,2 million de ménages ont été victimes au moins une fois de ce procédé en 2016 contre 500.000 en 2010.

Dans 64 % des cas, le préjudice était égal ou inférieur à 300 euros. Les escroqueries supérieures à 1.000 euros ont représenté 13 % des cas.

Des achats de plus en plus effectués à partir d’un site étranger

Au total, 69 % des victimes se sont aperçues de la fraude en consultant leur relevé bancaire tandis que 22 % ont été prévenus par leur banque. Reste que pour la plupart des ménages (64 %), ils ignorent totalement comment l’auteur a procédé pour obtenir leurs coordonnées bancaires.

Au final, pour près de 68 % des victimes en 2016, le débit frauduleux a servi à réaliser des achats dont 58 % en ligne. A ce propos, la part des achats effectués à partir d’un site étranger augmente, passant de 16 % en 2014 à 21 % en 2015 pour atteindre 24 % en 2016. Enfin, « les escroqueries consécutives à un retrait effectué à partir d’un distributeur piraté sont, en proportion, de moins en moins nombreuses. Elles représentaient 13 % des escroqueries déclarées en 2014, un peu moins de 9 % en 2015. Elles ne concernent, en 2016, plus que 7 % des ménages victimes », précise l’ONDRP dans cette enquête.

>> A lire aussi: Débits frauduleux à la CB: Les techniques des escrocs pour récupérer vos informations bancaires



256

partages

Source primaire: 20minutes